Quelles aides peuvent vous être attribuées ?

 

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet de déduire, de l’impôt sur le revenu, 30 % des dépenses éligibles (montant plafonné) pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique.

L’éco prêt à taux zéro

« L’éco prêt à taux zéro » est un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans conditions de ressources, pour financer un ensemble cohérent de travaux d’amélioration de la performance énergétique, jusqu’au 31 décembre 2018.
 

La TVA à taux réduit

Le taux de TVA  sur l’achat de matériel et les frais de main d’œuvre relatifs aux travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien, réalisés dans des logements achevés depuis plus de deux ans, est de 10 % . Toutefois, la TVA s’applique à taux réduit de 5.5% pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique ainsi que pour les travaux induits et indissociablement liés .

Certificats d’Economie d’Energie (CEE)

Il s’agit de « primes énergie » dont les montants sont d’ordre variable et peuvent représenter jusqu’à 10 % du montant des travaux de rénovation énergétique.

Le programme « Habiter Mieux » de l’Anah »

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) met en œuvre le programme national « Habiter Mieux ». Les travaux doivent permettre de diminuer de façon significative les déperditions d’énergie du logement.
 

Les aides des collectivités locales

Certaines régions, départements, intercommunalités, communes peuvent accorder des aides complémentaires aux aides nationales dans ce cadre. Exemples :ISOLARIS et Énergétis en Région Centre.